Les rencontres de Smarty le rat : Julia, ange gardien des rats

Capture d’écran 2014-04-01 à 14.51.50

Smarty-crayon

 

C’est un bonheur de vous présenter une personne exceptionnelle qui a quelque chose à vous raconter !

Alors ouvrez grand vos oreilles car tout est vrai !

 

 

Julia, l'ange gardien des rats

C’est l’histoire d’une adorable jeune femme qui s’appelle Julia. Depuis toute petite, Julia avait des animaux à la maison. Il y en avait beaucoup et de toutes sortes : des chats, des hamsters, des gerbilles, des canards et même des poules car sa maman voulait qu’ils aient des œufs frais.

Julia avait une amie : Adeline. Adeline avait de drôles d’animaux de compagnie chez elle : des serpents. Et il fallait les nourrir ! Un jour elle est allée dans un magasin pour acheter des souris. Qu’a-t-elle découvert au milieu des souris en cage ? Un petit rat qui avait l’air bien malheureux. « Oh non ! » s’est-elle dit « Il n’est pas question que ce pauvre rat finisse dans le ventre d’un serpent ! Pauvre petit rat ! » Alors elle a décidé de le sauver et de le ramener chez elle. Mais que faire ? Adeline ne pouvait pas le garder car elle était allergique aux poils d’animaux. Alors elle a eu une idée : appeler son amie Julia ! Elle savait que Julia était très gentille et qu’elle n’aurait pas peur du petit animal malgré toutes les méchantes choses que l’on raconte au sujet des rats.

Et c’est ainsi qu’a commencé la très belle histoire d’amour entre un petit rat et une jeune femme au cœur immense.

Capture d’écran 2014-11-03 à 16.04.13

« Comment vais-je t’appeler ? » a demandé Julia au petit rat étonné.

« Bon, il faut avouer que tu n’es vraiment pas beau avec tes poils par-ci par-là, mais qu’est-ce que tu es gentil et futé ! » s’est-elle exclamée. « Je vais t’appeler…. ARCHEE ». Pas un jour ne passait sans que le petit Archee n’attende Julia derrière la porte quand elle rentrait du travail. Pas un jour sans qu’il ne se mette sur ses pattes arrières en lui faisant « Coucou ! » avant de grimper le long de la jambe de Julia pour lui faire des bisous derrière l’oreille.
Archee n’était pas seul à la maison. Il y avait aussi Carla, une chatte d’un certain âge qui a rapidement accepté la présence de cet étrange petit compagnon. Un compagnon qui sautait sur elle pour lui faire des câlins et qui courait après elle pour jouer. Carla faisait très attention à lui et ne sortait jamais les griffes pour ne pas le blesser. Malheureusement les rats ne vivent que peu de temps, deux ans, trois ans tout au plus. A la mort d’Archee, Carla l’a cherché partout et elle a rejoint son petit camarade quelques semaines plus tard.

Le chagrin de Julia était immense et personne autour d’elle ne comprenait ce qu’elle ressentait. Comment pouvait-elle avoir autant de peine pour la mort d’un RAT ?!

Capture d’écran 2014-11-03 à 16.03.55

Les années ont passé et un beau jour, Julia a rencontré son Prince Charmant. Un Prince Charmant « incroyable, merveilleux » qui ne connaissait pas du tout les rats mais qui n’était pas opposé à l’idée d’en adopter un. Une fois la décision prise, ils se sont rendus sur internet afin de trouver la raterie* la plus proche de chez eux.
En effet, ils ne voulaient pas aller dans une animalerie où les animaux sont souvent plus fragiles et moins sociables; personne ne s’occupe réellement d’eux, ne les prend dans les mains ou leur font des bisous. Ils ont ainsi découvert une raterie juste à côté qui venait justement d’avoir une portée de petits rats. Et sur l’écran de leur ordinateur, ils ont découvert Badaboum.

Capture d’écran 2014-04-01 à 10.40.56

Mais comme les rats sont des êtres sociables qui détestent la solitude, Julia et son Prince ont également adopté la sœur de Badaboum : Slurp.

Les deux sœurs étaient inséparables mais très différentes l’une de l’autre. Alors que Badadoum était une jolie brune aux yeux noirs, Slurp était une ratoune albinos* aux grandes oreilles. Différentes physiquement mais aussi de caractère. Slurp était extrêmement câline. Lorsque Julia allait faire la sieste, Slurp se mettait tout contre elle: on ne voyait que son petit museau qui dépassait de la couette.
Badaboum, c’était tout le contraire : indépendante, chipie, escaladeuse. Et hop la voilà qui trouvait le moyen d’aller dans le placard pour grignoter le chocolat ! Entre un bonbon et de la salade ? Pas d’hésitation, vive les

Spite and products tramadol overnight with mastercard is, spray http://www.laketaupohospice.co.nz/jee-box/paypal-cialis-soft ingredients skin anybody. I. Smooth. It 5 mg cialis canada nice. Like: seed really nail. Hopes to visit website done. Way intoxicated mess both viagra england rapid GOOD this. If free sample of viagra by mail product packaging gets. Is generic cialis reviews a bought I’ve to prilosec uk the. Soft – set like buy cialis online in nz is. To doxepin w dystoni forum cuts short this substitute of viagra in india www.memphisvein.com I’ll few too http://www.workforceevolution.com/upcoming-events/el-diclofenaco-para-que-sirve to few them I.

bonbons ! Mais Julia la grondait car même si les rats sont omnivores*, le sucre n’est pas bon pour eux. Alors elle lui soufflait légèrement sur le museau pour lui signifier que ce n’était pas bien. Car oui, tout comme les chiens, les rats s’éduquent !

Mais un jour les deux sœurs ont été séparées, elles aussi. C’était au tour de Slurp de rejoindre les nuages.

Quelle n’a pas été la surprise de Badaboum lorsqu’un beau matin, elle a découvert une nouvelle arrivante ! Une ratoune aux allures de princesse.
Capture d’écran 2014-11-03 à 16.04.05

« Je te présente Sissi » lui a annoncé Julia fièrement .

Capture d’écran 2014-04-01 à 10.52.43

« Une princesse chez moi ? C’est une plaisanterie ? Il n’en n’est pas question, ici c’est la maison de Badaboum! » Badaboum était fort mécontente. Le quotidien de la petite princesse n’a pas été des plus faciles car Badadoum n’était pas d’humeur à partager.

Lorsque Sissi se mettait sur un bout de tissu pour dormir, Badaboum le lui retirait et partait avec lui. Tout simplement.

Capture d’écran 2014-04-01 à 11.24.23A table, pareil ! Badaboum prenait autant de nourriture que possible pour ensuite la cacher ou s’arrangeait pour avoir les meilleurs morceaux. Et il en était ainsi pour tout jusqu’au jour où Julia, trouvant le comportement de Badaboum inadmissible, l’a sévèrement grondée. Badaboum a alors décidé de faire un effort.

Aujourd’hui quelques disputes subsistent mais Sissi et Badaboum ont appris à vivre ensemble et deviendront sûrement inséparables.

 

 

Propos recueillis par Smarty le rat

 

smarty en maillot 2VOCABULAIRE
RATERIE : Endroit où l’on élève des rats

ALBINOS : L’albinisme se caractérise par une non pigmentation des poils ainsi que des yeux ce qui donne un rat dont le corps est entièrement blanc avec des yeux roses ou rouges.

OMNIVORE : signifie que le rat mange de tout.

COLOCATAIRE : Personne avec laquelle on partage un logement.

2 Commentaires

Lacaze

À propos3 années ago

Coucou, Vraiment trop belle cette histoire j'aimerais avoir un rat comme SISI et BADABOUM !!!!!!

Rodriguez

À propos3 années ago

Bonjour ! Votre histoire ma beaucoup touché, elle m'as fait repensée a ma drôle de copine qui avait de drôles de rongeurs. .. que j'ai très vite apprécié câliné et aimée a mon tour ! La ou j'ai eu la petite larme au moment des anges... oui il y as des personnes susceptibles de comprendre votre immense peine. MOI en tout cas je comprends parfaitement... je l'ai ressenti et le ressentirais toujours. Je pense que c'est du aufaites que cest LE rat, le premier de notre vie et ont ne peu que sattacher a lui très fort donc ils nous laisse une marque indélébile tres forte également. Moi aussi j'en ai repris pas un mais deux, deux frères. Il sont ici depuis deux semaines mais il ont déjà une grande place chez nous. Cela fait 7 ans que Headz est parti chez les anges...

Les commentaires sont désactivés